Les actions du Sivalodet

Imprimer Envoyer a un ami

Entretien et restauration des cours d'eau

Historique

Sur le bassin versant de l'Odet, les opérations de restauration et d'entretien des cours d'eau existent depuis plus de 30 ans, principalement réalisées par les AAPPMA locales (Associations Agrées pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques).

Dans le cadre du contrat de rivière, un CRE (Contrat Restauration Entretien) a été lancé en 1999, sous la responsabilité de la Fédération du Finistère des AAPPMA, et dans lequel le Sivalodet concourait à hauteur de 10% au financement. Au bout de sept ans d'existence, et avec plus de 350 km de cours d'eau restaurés et/ou entretenus (environ 100 km de rives par an, avec une rotation de trois ans par secteur), le CRE s'est arrêté fin 2005.

Afin de pérenniser cette démarche engagée depuis plusieurs années, et malgré l'arrêt des financements de l'Agence de l'Eau, le Sivalodet a décidé de prendre à son compte l'entretien des rivières, à partir de 2006. Cet entretien s'articule dans un programme pluriannuel, en partenariat avec le Conseil Général.

L'intérêt général

Le code de l'environnement rappelle que protéger, mettre en valeur, restaurer et gérer les ressources et les milieux naturels sont d'intérêt général (article L 110.1).

La Directive Cadre Européenne (du 23 octobre 2000) fixe un objectif commun aux politiques de l'eau des états membres, à savoir obtenir un bon état écologique des milieux aquatiques à l'horizon 2015. Ce bon état sera apprécié sur des critères écologiques qui correspondent à une qualité du milieu permettant la pratique des différents usages (eau potable, économique, loisirs…). Outre la réduction des pollutions de l'eau, le respect de cette directive passe également par une gestion optimale des milieux aquatiques, se traduisant par un entretien régulier des cours d'eau.

Par manque de temps, de compétences, de moyens techniques ou de moyens financiers, certains propriétaires riverains et exploitants agricoles ont plus ou moins délaissé l'entretien des bords des cours d'eau et des fonds de vallée. Malgré l'obligation réglementaire (article L 215.14 du code de l'environnement) la plupart d'entre eux ne s'en occupent plus.

D'autres, afin d'éviter de revenir régulièrement sur le cours d'eau, utilisent des méthodes beaucoup plus dures et beaucoup plus nocives pour l'environnement : coupes à blanc, recalibrage de ruisseau, utilisation de produits phytosanitaires… De même, l'entretien d'une parcelle à une autre peut être complètement différent, et parfois ce manque de cohérence au niveau des méthodes d'entretien, peut aussi nuire au cours d'eau quand on le prend dans son ensemble, d'amont en aval.

Les principaux enjeux liés à un entretien régulier des cours d'eau sont :

  • limiter le risque d'inondation
  • maintenir un environnement "sain" pour les différentes espèces animales (notamment vis-à-vis des espèces à forte valeur patrimoniale, comme la loutre par exemple)
  • conserver la répartition des différentes essences végétales locales observées
  • préserver les espèces floristiques à forte valeur patrimoniale
  • limiter la prolifération des végétaux indésirables
  • permettre les usages (pêche, kayak, randonnée…) en assurant leur comptabilité avec les milieux naturels

Pour toutes ces raisons, la collectivité (ici le Sivalodet) trouve donc un intérêt particulier à prendre en charge l'entretien de ces cours d'eau afin de pouvoir maintenir la rivière dans un état satisfaisant pour y garantir la vie biologique et satisfaire les différents usages.

Programme d'entretien réalisé ( bilan 2007-2014)

Depuis 2007, le Sivalodet assure l’entretien des cours d’eau principaux (Odet, Steïr, Jet, Corroac’h et Mûr). Depuis 2012, une action supplémentaire est menée sur les affluents de ces cours d’eau.

Les linéaires entretenus depuis 2007 sont les suivants :

  • Odet : 35 km entretenus en 2007, 2010 et 2013,
  • Steïr : 27 km entretenus en 2009 et 2012,
  • Jet : 25 km entretenus en 2008, 2011 et 2014,
  • Corroac’h : 12 km entretenus en 2009 et 2012,
  • Affluents Odet : 4 km en 2013
  • Affluents Steïr : 12  km en 2012
  • Affluents Jet : 2,5 km en 2014

Les travaux sur les cours d’eau principaux sont réalisés par des forestiers professionnels. Les travaux sur les affluents sont soit entretenus par l'équipe forestière soit par une structure d’insertion suivant les travaux prescrits lors du diagnostic systématiquement réalisés en amont des travaux.

Les linéaires entretenus annuellement varient de 30 à 60 km. Les coûts annuels varient fortement car les formations d’embâcles de taille importante sont aléatoires. Ce sont les travaux les plus coûteux mais également les plus techniques.

Carte du bilan du programme entretien des cours d'eau de 2007 à 2014

 

Le Sivalodet en partenariat avec la Ville de Quimper, l’AAPPMA de Quimper et l’association Eaux et Rivières de Bretagne a entamé depuis 2012 des actions de ramassage des macro-déchets sur les rivières du bassin versant et l’estuaire de l’Odet.La présence de déchets divers le long des cours ne pose pas qu’un problème visuel. Certains d’entre eux comme les plastiques et les dérivés du pétrole se dégradent et libèrent dans le milieu récepteur de nombreuses substances dangereuses.

Après un diagnostic réalisé en amont, les travaux sont soit réalisées par les bénévoles des associations partenaires (rives du Steïr et de l’Odet sur leur partie urbaine) soit réalisée par la structure d’insertion Objectif Emploi Solidarité (partie estuarienne de l’Odet).

Cette action débutée en 2012 a permis de redonner ses titres de noblesse aux roselières de Poulguinan et de Stang Zu. Ces actions réalisées en partenariat avec la Ville de Quimper ont permis de récupérer plusieurs tonnes de macro déchets.

 

Retour haut de page
Inscription à la newsletter
Email :