Milieux aquatiques

Le Sivalodet mène une démarche de protection, de restauration et de mise en valeur des milieux aquatiques du bassin versant de l’Odet.

Cours d'eau

Depuis 2006, l’entretien et la restauration des cours d’eau du bassin versant de l’Odet porté par le Sivalodet, s’intègre dans le cadre d’une approche globale en lien avec les autres politiques d’aménagement et de gestion des eaux et des milieux aquatiques du territoire (zones humides, bocage, invasives, érosion et ruissellement, inondation, qualité de l’eau, trame verte et bleue…).
Les objectifs d’entretien et restauration des cours d’eau sont les suivants :

  • Biodiversité : Préserver le patrimoine naturel dont les populations piscicoles et les habitats avec une augmentation de l’accès aux zones de frayères (truite / saumon), la loutre, lutter contre les espèces invasives ;
  • Hydraulique et inondations : Rétablir la libre circulation de l’eau par une gestion des écoulements et des risques au droit des ouvrages ;
  • Qualité : Rétablir l’autoépuration de l’eau par une action de veille sanitaire sur l’ensemble du bassin versant de l’Odet ;
  • Usages : Favoriser la pêche et préserver l’accès au cours d’eau, concilier les usages (randonnée, canoé-kayak…).

Le diagnostic annuel du lit mineur, des berges et des bandes riveraines des cours d’eau est réalisé par le technicien avant intervention, afin de :

  • Définir les travaux d’entretien et de restauration de la ripisylve sur la base d’un entretien triennal avec une approche raisonnée ;
  • Diagnostiquer les problèmes de petite continuité écologique ;
  • Diagnostiquer les abreuvements directs aux cours d’eau ;
  • Diagnostiquer les espèces invasives ;
  • Diagnostiquer et agir sur des atteintes ponctuelles du milieu : macro-déchets, pollution, renforcement de berge…

Zones humides

Le Sivalodet mène des inventaires des zones humides depuis 1998 sur le territoire du bassin versant de l’Odet. L’objectif est de parvenir à une meilleure protection de ces milieux indispensables à l’équilibre de la gestion de l’eau, en améliorant leur connaissance, et à l’information des différents personnes concernées par le sujet, en favorisant leur classement dans les documents d’urbanisme, comme le prescrit le Schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) de l’Odet.

Suite à l'évolution de la réglementation de la délimitation des zones humides en date du 24 juin 2008, modifiée le 1er octobre 2009, basée sur des critères botaniques et pédologiques, le Sivalodet a décidé d’actualiser l'inventaire des zones humides du bassin versant de l’Odet :
Suite aux inventaires réalisés entre 1998 et 2008, en moyenne 8,5 % du territoire des communes du Sivalodet étaient cartographiés en zones humides. L’actualisation réalisée en 2010 et 2011 a cartographié en moyenne 11,2 % du territoire des communes du Sivalodet en zones humides. Ces nouveaux inventaires n’ont pas créé de nouvelles zones humides mais ils ont permis une meilleure délimitation des zones humides, conformément à la réglementation, et une meilleure connaissance du territoire.
A l’échelle du territoire du bassin versant de l’Odet, les zones humides actualisées représentent en moyenne 10,8 %, soit 71,08 km².
Les prairies hydrophiles et les bois hygrophiles représentent la majorité des zones humides du bassin versant (respectivement 46 % et 32 %).
Les menaces relatives à ces milieux sont principalement les suivantes : constructions, décharges, remblais et affouillement, drainage, embroussaillement, plantations de peupliers et de résineux, mise en culture, abreuvement direct et franchissement des cours d’eau, usage de produits phytosanitaires, plantes invasives, plans d’eau, recalibrage et curage des cours d’eau.

Plans d'eau

Le Sivalodet réalise actuellement le diagnostic des plans d’eau du territoire. L’objectif est d’établir l’état des plans d’eau (biologique, hydraulique, usages, …) et de mieux connaitre leur gestion et leur évolution. Des actions d’aménagement, de gestion ou de restauration pourront être proposées.